Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

Photo : Josiane Ouellet
Automne 2018  |  Numéro 158

Patrimoine et participation citoyenne. Nous faisons la différence


Chronique   |  par , architecte

Connaître et entretenir les revêtements muraux synthétiques

Au fil du XXe siècle sont apparus divers parements synthétiques pour protéger les murs des bâtiments. Certains méritent d’être préservés, d’autres pas. Qu’est-ce que tout propriétaire devrait savoir à ce sujet ? Notre expert vous explique.

Dans quel contexte les revêtements muraux synthétiques sont-ils inventés ?

Au XXe siècle, le domaine de la construction résidentielle est en ébullition. Les citoyens affluent vers les villes, ce qui impose de bâtir des résidences plus vite et aisément. Par ailleurs, la révolution industrielle engendre de nouveaux moyens de production. L’industrie crée des matériaux synthétiques, abordables et de pose rapide, dont beaucoup imitent leurs pendants traditionnels (pierre, bois, brique, ardoise, bardeau de bois). Résultat : la propriété devient plus accessible.

 

Quels sont les produits marquants de cette catégorie ?

Une dizaine de revêtements connaissent un succès populaire au courant du XXe siècle.

C’est d’abord la tôle embossée qui fait son apparition. Une nouvelle technologie permet de presser des feuilles de tôle galvanisée avec lesquelles on peut recouvrir des murs, des toitures, voire des intérieurs de commerces. Ces feuilles sont clouées sur les murs existants, de bas en haut, et s’emboîtent de manière étanche. Des matrices permettent de reproduire différents motifs, imitant notamment la pierre taillée et l’ardoise.

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

 

  RETOUR AU SOMMAIRE Partager

 

commentaires gérés par Disqus

NOUVELLES

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

22 mars 2018
Parution printanière

TOUTES LES NOUVELLES