Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

Photo : Josiane Ouellet
Automne 2018  |  Numéro 158

Patrimoine et participation citoyenne. Nous faisons la différence


Chronique   |  par , restaurateur au Centre de conservation du Québec du ministère de la Culture et des Communications

Partir sur une bonne note

Il y a quelques années, le Monastère des Ursulines de Québec a confié un instrument de musique inusité aux bons soins du Centre de conservation du Québec. Mais avant de le restaurer, ses experts ont dû enquêter à son sujet.

Le Monastère des Ursulines de Québec conserve dans ses collections de nombreux instruments de musique qui témoignent des activités de la communauté dans ce domaine, que ce soit pour l’enseignement, l’accompagnement du culte ou encore le divertissement.

Si plusieurs pièces sont des instruments familiers, comme des violons et des pianos, d’autres s’avèrent rarissimes de nos jours et ont presque sombré dans l’oubli. C’est le cas d’un petit instrument à cordes que l’étiquette d’origine désigne comme l’Ideal Harp. Avant que celle-ci soit confiée au Centre de conservation du Québec (CCQ) du ministère de la Culture et des Communications, en 2014, très peu d’information subsistait à son sujet. Sa restauration a été l’occasion d’en apprendre davantage sur ses origines et sur son fonctionnement.

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

  RETOUR AU SOMMAIRE Partager

 

commentaires gérés par Disqus

NOUVELLES

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

22 mars 2018
Parution printanière

TOUTES LES NOUVELLES