RETOUR

En 1960, le sous-sol du palais de l’intendant accueillait toujours un salon de dégustation : les Voûtes Talon.

En 1960, le sous-sol du palais de l’intendant accueillait toujours un salon de dégustation : les Voûtes Talon. | Source : Archives de la Ville de Québec, photo de Photolux Enr., M07-03-18-N025840

À la santé de Talon !

Siège du pouvoir colonial sous le Régime français, l’îlot des Palais possède aussi un petit côté épicurien en tant que haut lieu de l’histoire brassicole québécoise. Dans ce quadrilatère du Vieux-Port de Québec, deux fabricants de bière ont prospéré à 200 ans d’intervalle.

En 1668, aux abords de son palais, l’intendant Jean Talon fait construire une brasserie à vocation « industrielle », la première du genre au Canada. La production de bière atteint les 20 000 litres en 1670, soit l’équivalent de 2500 « caisses de 24 » d’aujourd’hui. L’intendant peine toutefois à écouler ses produits et met un terme à l’aventure en 1675.

Près de deux siècles plus tard, l’Irlandais Joseph Knight Boswell installe, sans le savoir, sa propre entreprise sur les ruines de l’ancienne Brasserie du Roy de Talon. Homme d’affaires et brasseur compétent, M. Boswell fabrique bières blanche, porter, india pale ale et autres. Et cette fois, les clients sont au rendez-vous.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et alcool. Boire du pays

Été 2021 • Numéro 169

connectez-vous pour lire l’article

Ajoutez au panier

085$ Lire l'article