RETOUR

Actualités patrimoniales | Été 2024

Donner vie aux archives

Les objets et documents qui constituent les archives municipales peuvent donner aux citoyens une impression de bric-à-brac insaisissable. Au contraire, ces artéfacts endormis ont beaucoup à raconter. L’exposition Réactives : réveiller l’archive donne une voix originale aux archives de la Ville de Québec à l’occasion de leur 100anniversaire. Trois artistes, Izabelle Desroches, Delphine Egesborg et Frédérique Laliberté, proposent des créations réalisées à partir de ce contenu original. Leurs œuvres entraînent tour à tour le visiteur dans les univers du Carnaval, des histoires de famille et du monde maritime. L’installation est présentée jusqu’au 4 août à la maison Hamel-Bruneau.

 → À découvrir ici 

Manif d’art — La biennale de Québec

Photo : Olivier Provost, Manif d’art — La biennale de Québec

 

Une expo qui a du pif

Vous connaissez la picoune salée ? Vers 1920, ce plat à base de foie de porc et de farine faisait partie du menu des travailleurs de chantiers au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Son fumet, comme celui de la tourtière typique de la région, renaît dans une exposition mettant en valeur la boucherie du village historique de Val-Jalbert. Forte du succès remporté l’an dernier, l’expo s’y installe en permanence. Par un parcours sonore et surtout olfactif, sous forme de jeux interactifs et numériques, les visiteurs mettent le nez dans les chaudrons de 1920, époque où la consommation de viande était valorisée. Une aventure entre les odeurs réconfortantes des cuisines d’antan et d’autres, plus déconcertantes. Accessible jusqu’au 14 octobre 2024.

 

Saint-Norbert en famille

Pour souligner le 175anniversaire de Saint-Norbert, village où ils habitent dans Lanaudière, un père et son fils de 12 ans ont eu une idée. Simon et Léo Boudreau ont créé un balado de trois épisodes intitulé Boudreau & Fils : la petite histoire de Saint-Norbert. Pour nourrir leur contenu, le paternel, qui œuvre en patrimoine et en musique, et son garçon ont épluché divers ouvrages historiques disponibles à la bibliothèque locale. Également, ils se sont appuyés sur les précieux témoignages de citoyens plus âgés qu’eux, rencontrés pour mener à bien ce projet original qui réunit les générations.

À découvrir ici 

 

Voyager dans le temps 

À quoi ressemblait le quotidien des peuples autochtones, des pêcheurs basques et des colons établis sur les rives du Saint-Laurent du XIVe jusqu’au XXsiècle ? Un jeu d’immersion permet d’y plonger de manière très réaliste grâce à des reconstitutions de sites en 360 degrés et des numérisations 3D d’objets du passé. Souvenance : visite au pays des habitants de l’estuaire du Saint-Laurent est le fruit d’une collaboration entre musées, lieux d’interprétation et professionnels du milieu. Conçu pour les élèves des 3e, 4e et 5secondaires, ce site ludoéducatif s’adresse à tous les curieux en quête d’aventure historique.

À découvrir ici 

Jeu Souvenance

Source : Société rimouskoise du patrimoine

 

Nourrir l’égalité depuis 50 ans

Cette année, le Conseil du statut de la femme (CSF) fête son 50anniversaire. Belle longévité pour cet organisme gouvernemental qui défend les intérêts et les droits des Québécoises. Pour marquer le coup, le Conseil propose un documentaire qui invite à mesurer le chemin parcouru et à se projeter dans l’avenir. Dans Les héritières, l’actrice Marie-Soleil Dion nous amène à la rencontre de pionnières et de femmes qui ont tracé la voie et qui continuent de le faire dans une diversité de domaines. Au fil de leurs témoignages, on découvre l’importance des valeurs d’équité, d’égalité et d’inclusivité telles qu’elles s’affirment dans la société québécoise.

 → À découvrir ici 

 

Une protection pour le château Logue

Un pas vient d’être franchi vers la sauvegarde du château Logue. Ce bâtiment, aussi appelé la maison Nault, fait désormais l’objet d’un avis d’intention de classement en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Sise à Maniwaki depuis 1887, la résidence bourgeoise est l’une des plus anciennes de cette municipalité de l’Outaouais et constitue un témoin important de l’histoire de l’industrie forestière au cours du XIXsiècle. Tour à tour propriété de deux grandes familles, les Logue et les Nault, elle a par la suite occupé diverses fonctions, dont celle de bibliothèque municipale jusqu’en 2000. Le château Logue est présentement en attente de restauration.

Château Logue

Photo : Agueda Iturbe-Kennedy, ministère de la Culture et des Communications

 

Riche héritage d’André Gagnon

Vingt-cinq mètres, c’est la longueur d’une piscine semi-olympique. C’est aussi la mesure linéaire des documents formant le fonds André Gagnon récemment acquis par Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Ce fonds comprend des carnets de notes, une vaste correspondance et un grand nombre de partitions manuscrites. À ce contenu s’ajoutent 1000 photos et 200 cassettes vidéo. L’ensemble témoigne de la démarche créative et de la carrière prolifique de ce pianiste et compositeur d’exception. Né à Saint-Pacôme, dans la MRC de Kamouraska, en 1936, l’artiste est décédé à Montréal en 2020. Son œuvre a marqué, touché et fait danser le Québec et la planète.

 

Patrimoine moderne à Rimouski

L’école Langevin, les bungalows de Nazareth, le Colisée, l’église Saint-Pie-X… Qui connaît Rimouski sait que les bâtiments construits entre 1950 et la fin des années 1970 y foisonnent. Un balado en trois épisodes produit par la Société rimouskoise du patrimoine nous amène à leur découverte. Dans vos parages: le patrimoine moderne est le prolongement d’une exposition du même nom présentée à l’hiver 2023-2024 en sol rimouskois. Il permet aux auditeurs de découvrir et d’apprécier le legs architectural et urbain des lieux, à l’époque où la voiture et les espoirs d’après-guerre marquaient la période du baby-boom.

→ À découvrir ici

 

Ensemble pour s’enraciner

Action patrimoine a dévoilé les détails de son colloque annuel 2024. La rencontre, qui aura lieu le 10 octobre 2024 au Moulin Michel, à Bécancour, se tiendra sous le thème « Patrimoine agricole, s’enraciner dans le territoire ». L’organisme propose aux participants de se pencher sur les défis fort d’actualité auxquels font face les paysages agricoles du Québec. L’occasion sera belle de réfléchir et d’échanger sur les responsabilités partagées entre divers acteurs du milieu dans le but de mieux comprendre, protéger et mettre en valeur ce patrimoine plein de potentiel.  

À découvrir ici 

 

La Bolduc à la pêche

Il n’existerait qu’une seule vidéo mettant en scène Mary Travers, alias La Bolduc. On l’y voit pêchant en compagnie de Rose Ouellet, dite La Poune, en 1940. Ces images jamais présentées au public s’ajoutent aux autres archives qui composent l’exposition Madame Bolduc en tournée. Après avoir parcouru l’Ontario et le Québec, l’expo revient au Musée de la Gaspésie, région natale de la célèbre dame, pour marquer son 130anniversaire de naissance. Robes et bijoux, instruments de musique et correspondance avec ses enfants comptent parmi ce que pourront voir les visiteurs. Le tout dans une ambiance immersive recréant l’univers de celle qui a marqué l’histoire d’ici par ses chansons. 

Exposition La Bolduc

Source : Musée de la Gaspésie

 

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et fromage

Été 2024 • Numéro 181