RETOUR

Illustration créée par Jean-Michel Girard pour le livre Bacchus en Canada. Boissons, buveurs et ivresses en Nouvelle-France 
de Catherine Ferland, paru aux éditions du Septentrion

Illustration créée par Jean-Michel Girard pour le livre Bacchus en Canada. Boissons, buveurs et ivresses en Nouvelle-France de Catherine Ferland, paru aux éditions du Septentrion | Source : Catherine Ferland

De la coupe aux lèvres

Au Québec, la production et la consommation d’alcool se sont transformées à travers le temps. Mais elles n’ont jamais cessé de faire partie de notre identité.

Depuis la première bière locale jusqu’au gin de la toute dernière microdistillerie, en passant par la bagosse des alambics, l’alcool arrose les gosiers depuis quatre siècles, au Québec. Brève incursion dans une histoire enivrante.

Jusqu’à l’arrivée des Européens, aucun alcool ne figure au menu des Premières Nations d’Amérique du Nord. Apparemment, avant la colonisation, les Autochtones d’ici ne connaissent pas le principe de fermentation, bien que plusieurs matières premières soient disponibles (eau d’érable, maïs, fruits, etc.).

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et alcool. Boire du pays

Été 2021 • Numéro 169

connectez-vous pour lire l’article

Ajoutez au panier

085$ Lire l'article