RETOUR

Photo: Pierre Lahoud

Des montagnes tombées du ciel

Le paysage du Bic est si exceptionnel qu’on lui prête une origine divine. Ses caps et ses pics auraient glissé… de la robe d’un ange.

Photo: Pierre Lahoud

Surnommé « la petite Suisse du Québec », Le Bic est un village du Bas-Saint-Laurent entouré de caps, de rochers, de cabourons (collines au bout arrondi), de presqu’îles, de flèches de tombolos, d’îles et de collines alternant avec des bandes de terrain basses et parallèles au fleuve. Le tout forme un superbe paysage de caps et de pointes, véritable labyrinthe de ravins et de précipices, agrémenté d’anses et de baies. Le Bic tire d’ailleurs son nom des nombreux pics qui l’entourent : Champlain appelait l’endroit le Pic… qui serait devenu le Bic au fil du temps. L’avocat et écrivain James MacPherson LeMoine (1825-1912), lui, surnommait l’endroit Bic le Magnifique.

Pour lire la suite, commandez le numéro en cliquant ici.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et béton. Sortir du moule

Automne 2014 • Numéro 142

Le béton comme mission

Article suivant