RETOUR

Photo: Perry Mastrovito

Estimer l’inestimable

Don à un musée, liquidation ou vente à la pièce : au moment d’offrir une seconde vie au patrimoine familial, la question de sa valeur financière se pose. Voici quelques pistes pour obtenir une bonne évaluation.

L’heure est venue de vider la maison… Que ses propriétaires déménagent dans un plus petit espace ou qu’ils soient décédés, les objets qu’elle contient doivent maintenant trouver preneurs. Certains ont une valeur sentimentale et les membres de la famille se les partagent. Tout comme les articles purement pratiques, du vélo au frigo. Ensuite vient le temps d’estimer la valeur du reste du patrimoine familial ― meubles, tableaux, coutellerie, outils… ―, avant de le vendre ou de le donner en échange de reçus de bienfaisance.

De nombreuses possibilités d’évaluation s’offrent alors. Comment s’y retrouver ? Selon les spécialistes consultés par Continuité, deux questions vont orienter la suite des choses : dans quel but se fait la vente, et de quel genre d’objets est constitué ce patrimoine. Puis, il s’agit de comprendre le déroulement d’une bonne évaluation et de savoir à quelle porte cogner.

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine familial. Pièces d'identité

Automne 2020 • Numéro 166

Vestiges d'amour et autres legs familiaux

Article suivant