RETOUR

Photo: Yousuf Karsh, BAC, R613-570, e010700994

L’art de faire un tabac

Sur cette photo, Winston Churchill semble déterminé à défendre son pays coûte que coûte. Cette expression inébranlable, hautement symbolique, n’est pourtant pas due aux affaires mondiales, mais à un geste hardi du photographe…

Yousuf Karsh (1908-2002) est l’un des plus célèbres photographes portraitistes du XXe siècle. D’origine arménienne, il quitte sa Turquie natale avec sa famille pour échapper au génocide et se réfugie en Syrie en 1923. L’année suivante, il arrive au Québec où il rejoint son oncle George Nakash, un photographe installé à Sherbrooke.

Âgé de 16 ans, Karsh est initié au huitième art par son oncle. Quatre ans plus tard, il part à Boston se perfectionner chez un maître de la discipline, John Garo, avant de fonder son propre studio à Ottawa, en 1933. Petit à petit, il se fait connaître de la colonie artistique locale et sur la colline du Parlement. Quand la Deuxième Guerre mondiale éclate, on l’appelle régulièrement pour photographier les leaders des pays alliés en visite au Canada.

 

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine funéraire. Ode à la vie

Automne 2017 • Numéro 154

Un legs vital

Article suivant