RETOUR

Photo: Pierre Lahoud

Les histoires poussent dans les arbres

Les cèdres tortueux d’une forêt d’Abitibi-Témiscamingue ont suscité de nombreuses théories concernant l’origine de leur difformité : cimetière amérindien, malédiction, danse enchantée… Ces arbres sont-ils vraiment magiques ?

Sur les bords du lac Témiscamingue, près de Ville-Marie, se trouve une forêt de cèdres que les gens du coin surnomment « la forêt enchantée ». Elle est composée d’arbres tordus par on ne sait quelle force extraordinaire. Sachant qu’un arbre pousse généralement droit vers le ciel, on ne peut que supposer qu’il s’est passé ici quelque chose d’étrange pour que ces cèdres aient une forme aussi tourmentée.

Pour lire la suite, abonnez-vous en cliquant ici.

Cet article est disponible dans :

Artisans en bâtiments

Printemps 2015 • Numéro 144

Patrimoine agricole. Pour récolter de beaux lendemains

Article suivant