RETOUR

Œuvre de Ani Müller

Ani Müller s’est inspirée de la maison Drouin, sur l’île d’Orléans, pour créer l’œuvre L’âme de la maison Drouin. Techniques mixtes sur toile.

L’héritage des ancêtres

Le patrimoine ne se résume pas aux édifices de prestige. Humble résidence de colons, la maison Drouin raconte la vie des aïeux qui habitaient l’île d’Orléans à partir de 1730.

La maison Drouin ne pouvait se dresser à un endroit mieux nommé que Sainte-Famille. Sept générations ont vécu dans la blanche demeure érigée vers 1730 sur l’île d’Orléans. Directrice générale de la Fondation François-Lamy, qui gère le site, Évelyne Laflamme aime révéler combien d’enfants y sont nés. « Soixante bébés ont vu le jour depuis l’arrivée de Marguerite, première maîtresse des lieux, s’exclame-t-elle. Ça en fait, du monde ! »

Cet article est disponible dans :

Numéro anniversaire. Raconter le Québec. Numéro anniversaire. Raconter le Québec

Hiver 2023 • Numéro 175

connectez-vous pour lire l’article

Ajoutez au panier

200$ Lire l'article