RETOUR

Photo: Marie-Josée Deschênes

Maison Drouin. Renaissance d'une pionnière

Rares sont les demeures du Régime français à avoir été très peu modifiées au fil du temps. La maison Drouin fait partie de ces exceptions. Et son authenticité a été mise en valeur grâce à une restauration toute en respect.

La maison Drouin a eu de la chance. Elle a échappé aux flambeaux des Anglais lors de la Conquête, son architecture a tenu le coup pendant près de 300 ans et les générations qu’elle a vues naître n’ont pas cherché à la moderniser. Ces trois conditions rassemblées lui ont permis de nous parvenir dans un état quasi original. Son âtre, ses murs de maçonnerie décrépis, ses planchers de bois, ses finis usés et sa charpente française nous transportent à une autre époque.

Pour lire la suite, commandez le numéro en cliquant ici.

AVANT LA RESTAURATION

APRÈS LA RESTAURATION

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et béton. Sortir du moule

Automne 2014 • Numéro 142

Le béton comme mission

Article suivant