RETOUR

Chambre de maturation du fromage Ermite à Saint-Benoît-du-Lac, en 1951

Incursion dans la chambre de maturation du fromage Ermite à Saint-Benoît-du-Lac, en 1951 | Photo : Omer Beaudoin, BAnQ

Mon pays pour un fromage

Après des débuts timides au XVIIsiècle, le fromage est devenu un fleuron du Québec. Voici comment il a marqué l’agronomie, la culture, voire le patrimoine d’ici — une bouchée à la fois.

L’histoire du fromage au Québec débute avec la colonisation européenne. En effet, les Premières Nations ne pratiquaient pas l’élevage et ne prélevaient pas le lait des mammifères locaux. Traire une femelle orignal ne semblait pas représenter une option envisageable ! C’est donc dans les années 1610 que démarre la fabrication de produits laitiers sur le territoire québécois. Les colons introduisent les premières vaches et, avec elles, des recettes et des traditions fromagères issues de plusieurs provinces de France.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et fromage

Été 2024 • Numéro 181

connectez-vous pour lire l’article

Ajoutez au panier

200$ Lire l'article