Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

 

RETOUR AUX NOUVELLES

19 janvier 2015

Porteuse de tradition

Dans la foulée de la parution de notre article soulignant le 100e anniversaire de la création des Cercles de fermières (Continuité, no 143), nous vous invitons à aller visiter l'exposition Émélie Chamard, femme d'avant-garde, réalisé par le Musée de la mémoire vivante.

«Madame Chamard a été employée par le gouvernement d'Adélard Godbout et avec recommandations de Georges Bouchard pour enseigner les arts textiles, notamment le tissage en villages de colonisation. Elle a été à l'origine de regroupement de femmes qui ont formé des Cercles de fermières partout au Québec. Elle a travaillé avec Oscar Bériau et fut la conseillère de Nilus Leclerc, fabriquant de métiers à tisser à l'Islet. Leclerc a eu le premier contrat de fabricatoin de métiers pour les Cercles de fermières», indique Judith Douville, chargée de projet au Musée.

À noter que l'institution possède plusieurs numéros de la Revue des fermières (de 1920 à 1950) ainsi que des cahiers de cours d'Émélie Chamard.,

Partager

 

comments powered by Disqus

NOUVELLES

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

22 mars 2018
Parution printanière

TOUTES LES NOUVELLES