Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

 

RETOUR AUX NOUVELLES

22 novembre 2013

Chefs-d'oeuvre du patrimoine religieux

Jusqu'au 24 novembre, le Musée national des beaux-arts du Québec présente un événement spécial mettant en vedette cinq oeuvres d'art du patrimoine religieux québécois, dont deux viennent de faire l'objet d'une restauration majeure. « Au cœur de notre patrimoine artistique religieux. Le MNBAQ, fier partenaire de sa sauvegarde » est ouvert à tous tout à fait gratuitement.

COMMUNIQUÉ

QUÉBEC, le 20 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Grâce à un généreux don de la Corporation des Dominicains de la cité de Québec, le Musée national des beaux-arts du Québec a acquis cette année quatre tableaux, dont deux viennent de faire l'objet d'une restauration majeure. Soucieux de sauvegarder les trésors de notre patrimoine artistique religieux, le Musée est heureux de présenter, du 21 au 24 novembre prochains, l'événement Au cœur de notre patrimoine artistique religieux. Le MNBAQ, fier partenaire de sa sauvegarde. Durant quatre jours seulement, en continu et gratuitement, cinq œuvres d'art majeures du Québec - dont les tableaux qui ont recouvré leur beauté d'origine grâce aux efforts combinés du MNBAQ, du Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ) et du Centre de conservation du Québec (CCQ) - seront exposées au grand public.

Les visiteurs pourront donc admirer le formidable travail de restauration de deux tableaux réalisés par le père Marie-Alain Couturier dans les années 40 (La Pentecôte et L'Apparition de Jésus à Marie-Madeleine), qui se trouvaient autrefois dans l'ancien couvent de la Grande Allée. Ces tableaux témoignent de l'engagement de cet artiste dans le domaine de l'art religieux et de l'art moderne au Québec. Les visiteurs pourront non seulement apprécier, de visu, les œuvres restaurées, mais également voir des photos prises avant, pendant et après le traitement dont elles ont bénéficié. Un portrait du père Couturier, réalisé par Louise Gadbois, viendra compléter cette présentation spéciale, de même que des œuvres d'Eugène et de Théophile Hamel - ces deux dernières également cédées par les Dominicains au Musée -, dont Le Martyre de saint Pierre de Vérone qui subira bientôt à son tour une cure de rajeunissement.

Le MNBAQ, le Conseil du patrimoine religieux de Québec (CPRQ) et le Centre de conservation du Québec (CCQ), fiers partenaires pour la sauvegarde du patrimoine des Dominicains de la cité de Québec.

LES ŒUVRES DU PÈRE MARIE-ALAIN COUTURIER

Les deux tableaux du père Marie-Alain Couturier sont de rares témoignages de cet artiste et ami des arts dont l'influence a été marquante en art religieux. Rappelons d'abord qu'en Europe, le père Couturier a joué un rôle majeur alors qu'il collabore à divers grands projets d'art sacré avec ses amis artistes et architectes, dont Matisse et Le Corbusier. Au Québec, durant ses séjours au début des années 1940, il donne des conférences, publie des ouvrages et organise la Première Exposition des indépendants, qui se tient au Palais Montcalm, à Québec, et qui réunit Paul-Émile Borduas, John Lyman, Louis Muhlstock, Alfred Pellan, Goodridge Roberts et Louise Gadbois, sa grande amie, pour ne nommer que ceux-là. En 1944 et 1945, le père Couturier réside chez les Dominicains, sur la Grande Allée. Il y peint deux compositions sur toile qui sont marouflées aux murs dans la salle du chapitre du couvent : La Pentecôte et L'Apparition de Jésus à Marie-Madeleine. Au printemps 1944, la peintre Louise Gadbois, qui nous a laissé un magnifique portrait du père Couturier, lui fait parvenir un livre sur le Greco en vue de son travail pour La Pentecôte; l'œuvre se ressent effectivement de cette influence. Plus personnelle et plus dépouillée, L'Apparition de Jésus à Marie-Madeleine, réalisée l'année suivante, est caractérisée par l'allongement des figures et des arbres dénudés, la scène ayant une saveur locale en se déroulant en forêt « au sortir de l'hiver », comme l'écrit le père Couturier à Louise Gadbois.

LES ŒUVRES COMPLÉMENTAIRES

L'artiste Louise Gadbois, grande amie du père Couturier, a réalisé son portrait en 1941. L'œuvre fait partie de la collection du Musée depuis 1967.

Les œuvres de Théophile Hamel et de son neveu Eugène Hamel sont des tableaux que les Dominicains ont eux-mêmes reçus en don de familles de Québec. Les deux toiles sont des copies de maîtres, une tradition qui, au 19e siècle, était valorisée et même plus appréciée que les compositions originales. L'œuvre d'Eugène Hamel est une version d'une Vierge de Raphaël conservée aux Offices, à Florence, que l'artiste québécois réalise en 1869 lors de son voyage de formation en Italie et en Belgique. Celle de Théophile est la grande version d'une petite copie d'étude d'un tableau du Titien exécutée à la chapelle du Rosaire de l'église dominicaine Saints-Jean-et-Paul lors du séjour de Hamel à Venise en 1845-1846. L'original n'existe plus, l'œuvre ayant été détruite dans l'incendie de cette chapelle en 1867. Cette toile, entièrement recouverte de papiers protecteurs (cartonnage), est en attente de restauration.

AUTOUR DE L'ÉVÉNEMENT

VISITES SPÉCIALES POUR LES ABONNÉS-AMIS!
Salon Paul-Rainville / Gratuit
Le mercredi 20 novembre 2013 / 14 h, 15 h et 16 h

Deux spécialistes du MNBAQ, Paul Bourassa, directeur des collections et de la recherche, et Mario Béland, conservateur de l'art ancien de 1850 à 1900, donnent rendez-vous aux Abonnés-Amis avant l'ouverture de l'événement au grand public, afin de leur faire découvrir ces œuvres en primeur et d'agrémenter les visites de commentaires exclusifs.

CONFÉRENCE
Les coulisses du Centre de conservation du Québec
Auditorium / Gratuit
Le samedi 23 novembre 2013 / 14 h
Nombre de places limité / Premier arrivé, premier servi

Delphine Laureau, restauratrice de sculptures, mettra en lumière quelques-uns des secrets dévoilés par l'étude et la restauration d'œuvres d'art religieux. Ponctuée d'images, cette conférence vous révélera nombre d'anecdotes et de surprises vécues par les restaurateurs du Centre de conservation du Québec dans la pratique de leur métier.

LES CRÉDITS

L'événement Au cœur de notre patrimoine artistique religieux. Le MNBAQ fier partenaire de sa sauvegarde a été réalisé par le Musée national des beaux-arts du Québec en collaboration avec le Centre de conservation du Québec et le Conseil du patrimoine religieux du Québec.

Coordination :   Paul Bourassa, directeur des collections et de la recherche du MNBAQ, et Mario Béland, conservateur de l'art ancien de 1850 à 1900 au MNBAQ
   
Mise en espace :   Marie-France Grondin

Le Musée national des beaux-arts du Québec est une société d'État subventionnée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

Heures d'ouverture du Musée
Du mardi au dimanche, de 10 h à 17 h, et les mercredis, jusqu'à 21 h

Pour nous joindre
418 643-2150 ou 1 866 220-2150 / www.mnbaq.org

Partager

 

comments powered by Disqus

NOUVELLES

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

22 mars 2018
Parution printanière

TOUTES LES NOUVELLES