Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

Photo : Josiane Ouellet
Hiver 2019  |  Numéro 159

Patrimoine et diversité. La rencontre en héritage


Chronique   |  par , designer urbain et stagiaire en architecture, récipiendaire d'une des bourses d’écriture Première Ovation - Patrimoine 2018, attribuées par la Ville de Québec pour soutenir la relève en culture

Détournement de vocation

À Québec, certaines églises protestantes recyclées affichent clairement leurs origines, tandis que d’autres s’avèrent méconnaissables. Préparez-vous à être surpris!

Chez plusieurs congrégations protestantes, il n’est pas question de messe pour désigner le rassemblement dominical. Ainsi, lorsque, autrefois, les francophones demandaient aux fidèles anglophones où ils allaient le dimanche matin, ceux-ci répondaient : «Au meeting hall.» Déformé, ce terme, devenu mitaine, s’est frayé un chemin dans notre folklore pour désigner les églises protestantes.

Quand on parle de mitaines comme lieux de culte, on pense généralement aux typiques petites églises blanches qu’on trouve dans les Cantons-de-l’Est. Pourtant, un nombre important de congrégations protestantes se sont établies aussi dans la ville de Québec. Certaines de leurs églises sont vastes et imposantes. D’autres ont une allure beaucoup plus modeste.

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

  RETOUR AU SOMMAIRE Partager

 

commentaires gérés par Disqus

NOUVELLES

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

22 mars 2018
Parution printanière

TOUTES LES NOUVELLES