Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

Photo : Josiane Ouellet
Printemps 2019  |  Numéro 160

Intérieurs patrimoniaux. Entrer dans l'histoire


Dossier   |  par , et François Rémillard, historien de l’architecture

Intimité préservée

Trois spécialistes décrivent des intérieurs patrimoniaux qu’ils chérissent. Portes ouvertes sur des trésors datant de l’époque de la Nouvelle-France au début du XXe siècle.

Maison Saint-Gabriel – Montréal

S’il est une résidence canadienne qui a conservé ses intérieurs d’origine depuis le XVIIe siècle, c’est bien la Maison Saint-Gabriel. Il ne s’agit pas d’une reconstitution, mais d’un ensemble cohérent comprenant murs, cheminées, mobilier, objets usuels et œuvres d’art en place depuis cette époque lointaine. On doit une telle préservation des lieux à leurs propriétaires de toujours, les religieuses de la Congrégation de Notre-Dame. Érigée à partir de 1662, cette demeure est la plus ancienne de l’île de Montréal et a accueilli les Filles du Roy sous le règne de Louis XIV.

Parmi les multiples éléments remarquables de son intérieur, soulignons la plaque d’âtre en fonte datée de 1661, dans la salle commune, la solide charpente en chêne de la toiture, réalisée en 1698, ainsi que deux grands éviers en pierre munis de déversoirs. La maison de même que son exceptionnelle grange maçonnée ont bénéficié des soins de l’architecte Victor Depocas, qui les a admirablement restaurées en 1965. (FR)

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

  RETOUR AU SOMMAIRE Partager

 

commentaires gérés par Disqus

NOUVELLES

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

22 mars 2018
Parution printanière

TOUTES LES NOUVELLES