Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

Photo : Josiane Ouellet
Été 2019  |  Numéro 161

Patrimoine semencier. Un legs à cultiver


Chronique   |  par , rédactrice en chef de Continuité

Construis ton patrimoine

Une restauratrice de biens culturels a créé un atelier original afin d’initier les enfants à la richesse que constituent les maisons ancestrales de l’île d’Orléans. Quand le jeu éveille la curiosité.

Isabelle Paradis a conçu le projet Les maisons de l’île d’Orléans m’ont raconté… pour montrer aux enfants la beauté qui les entoure. Son public serait-il réceptif ? Elle l’ignorait. « Une des premières fois que j’ai donné l’atelier, une petite fille m’a dit : “Moi, c’est mon rêve de me construire une maison comme celle-là” », se souvient-elle. Voilà qui confirmait la pertinence de sa démarche, entreprise avec le soutien de la Fondation François-Lamy.

C’est en fréquentant la garderie et l’école de ses enfants, à l’île d’Orléans, que cette restauratrice de biens culturels a réalisé l’importance de faire découvrir le patrimoine aux petits. Leurs parents percevaient parfois le sujet de manière négative en raison des obligations légales qu’il implique. « Pour moi, c’est tellement passionnant et riche. Je trouvais dommage que les jeunes, qui vivent dans un véritable musée à ciel ouvert, ne soient pas conscients de leur chance », explique-t-elle. En effet, le site patrimonial de l’Île-d’Orléans compte plus de 650 maisons ancestrales, dont certaines ont plus de 300 ans.

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

  RETOUR AU SOMMAIRE Partager

 

commentaires gérés par Disqus

NOUVELLES

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

22 mars 2018
Parution printanière

TOUTES LES NOUVELLES