Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

Photo : Josiane Ouellet
Été 2019  |  Numéro 161

Patrimoine semencier. Un legs à cultiver


Dossier   |  par , journaliste au quotidien Le Soleil

Graine de rebelle

Pour lui, produire des semences s’apparente à… gérer une agence de rencontres pour végétaux ! Patrice Fortier perpétue avec créativité un savoir-faire ancien, pour le plus grand bonheur des gourmands.

Quand Patrice Fortier a pris conscience du brutal élagage infligé au patrimoine végétal mondial, il a été atterré. « Les années 1990 ont été l’autoroute de l’uniformisation, la victoire de l’industrie et de l’argent, raconte-t-il. Je voyais le quantitatif l’emporter sur le qualitatif. Dans les catalogues de tomates, on parlait de diamètre et de nombre de grammes. Tout était dépourvu de poésie. »

Ce diplômé en arts visuels a donc déménagé son atelier au jardin. En 2001, il fondait La société des plantes, à Kamouraska, pour produire des semences rustiques adaptées au climat nordique. L’entreprise propose aujourd’hui plus de 300 variétés. Aux légumes anciens ou rares se mêlent des plantes aromatiques, médicinales ou ornementales sauvées des jardins d’antan. Une démarche d’une grande richesse, à découvrir dans le documentaire Le semeur, qui suit le jardinier au fil des saisons.

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

  RETOUR AU SOMMAIRE Partager

 

commentaires gérés par Disqus

NOUVELLES

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

22 mars 2018
Parution printanière

TOUTES LES NOUVELLES