Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

Photo : Josiane Ouellet
Été 2020  |  Numéro 165

Granges anciennes. L'art de tenir debout


Chronique   |  par , photographe et historien spécialisé en patrimoine

Quand une image vaut deux histoires

Au premier plan, cette photographie témoigne d’un épisode historique important. Mais, lorsqu’on s’y attarde, son arrière-plan s’avère aussi des plus intéressants.

En 1927, l’Américain Charles Lindbergh entre dans la légende en survolant l’Atlantique de New York à Paris, sans escale. Un an plus tard, on assiste à un autre exploit aérien. Une traversée du même océan, dans le sens est-ouest cette fois.

Avec deux Allemands et un Irlandais à bord, le Bremen quitte l’aéroport de Baldonel, près de Dublin, le 12 avril 1928 à destination de New York. Mais vents contraires et mauvais temps déportent l’avion vers l’île Greenly, tout près du détroit de Belle-Isle, au large de la Basse-Côte-Nord.

En atterrissant d’urgence, l’appareil subit de grands dommages. Heureusement, l’accident ne fait aucune victime. Les trois hommes sont recueillis par le gardien du phare et sa famille. « Tiens, un poisson volant! », se serait exclamé l’un des enfants en apercevant l’avion, lui qui n’en avait jamais vu.

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

  RETOUR AU SOMMAIRE Partager

 

commentaires gérés par Disqus

NOUVELLES

16 décembre 2019
Patrimoine bâti. Agir localement

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

TOUTES LES NOUVELLES