Connexion des membres

Accueil   |   À propos   |   Liens   |   Nous joindre

Photo : Josiane Ouellet
Hiver 2021  |  Numéro 167

L'héritage de l'hiver. Forgé dans la glace


Chronique   |  par , diplômée en sciences historiques et études patrimoniales de l'Université Laval, gagnante de la bourse d’écriture 2020 de Première Ovation - Patrimoine

Portrait d’une fondatrice oubliée

Dans l’ombre de l’histoire officielle gravitent parfois des personnages étonnants au parcours remarquable. Déterrer leur trace peut s’avérer ardu, mais combien fascinant. Voici le cas de Louise Turgeon.

 

En passant par Rimouski, on peut remarquer de nombreux bâtiments religieux. L'un d'eux, impressionnant couvent surplombant la ville, tient lieu de maison-mère pour la plus grande communauté religieuse fondée au Bas-Saint-Laurent, les Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire. L’histoire officielle reconnaît Élisabeth Turgeon comme unique fondatrice de cette congrégation. Pourtant, c’est Louise, sa sœur aînée, qui contribue à sa mise sur pied.

J’ai découvert Louise Turgeon en organisant une exposition sur les communautés religieuses de Rimouski. Évoluant en trame de fond dans l'histoire d’Élisabeth, elle m'est apparue comme l'une de ces nombreuses femmes inspirantes méconnues. Charmée par sa ténacité et son inébranlable volonté, j’ai eu envie d’en connaître davantage sur elle.

Pour lire la suite, commandez le magazine en cliquant ici.

  RETOUR AU SOMMAIRE Partager

 

commentaires gérés par Disqus

NOUVELLES

16 décembre 2019
Patrimoine bâti. Agir localement

17 septembre 2018
Offrez-vous un voyage patrimonial distinctif!

12 juin 2018
Colloque sur le patrimoine

TOUTES LES NOUVELLES