RETOUR

Photo : Simon Laroche

Parutions récentes en patrimoine | Printemps 2024

Nouveau regard sur la Nouvelle-France

À la source de cet ouvrage, il y a le balado Passé date ? Diffusé en 32 épisodes d’une vingtaine de minutes sur QUB radio entre 2020 et 2023 (et toujours en ligne), il raconte de manière ludique 500 ans d’histoire du Québec. Le livre Passé date ? La Nouvelle-France reprend avec le même dynamisme l’exploration de la période fondatrice de l’Amérique française, en s’arrêtant à la Conquête britannique. Les historiens Raymond Bédard et Martin Landry et la spécialiste de la langue française Renée Achim ont collaboré étroitement avec l’historien wendat Médérik Sioui pour intégrer au récit la perspective autochtone. Les photos, cartes, reproductions de documents présentées dans une mise en page vivante susciteront l’intérêt de tous les publics.

Éditions du Journal, 2023, 256 pages, 32,95$

 

Transport vers l’au-delà

Avec Les corbillards à chevaux de la maison funéraire Germain Lépine à Québec : 1875-1975, l’anthropologue Brigitte Garneau poursuit son œuvre sur les rituels mortuaires au Québec, qui compte quatre titres depuis 2017. Dans cet essai, elle se penche sur l’apparition, jusqu’à leur retrait, des véhicules hippomobiles consacrés au transport des défunts, en particulier les corbillards ayant appartenu à la famille Lépine. Les véhicules de cette entreprise de pompes funèbres bien connue dans la capitale frappaient l’imaginaire, à l’époque. Parmi eux, l’impressionnant corbillard d’apparat que possède désormais le musée de la Civilisation à Québec, avec le patrimoine funéraire de la famille Lépine. Loin d’être macabre, l’exploration proposée permet d’en apprendre beaucoup sur les pratiques funèbres qui ont marqué notre société. 

Éditions GID, 2023, 258 pages, 32,95$

 

Sillery entre nature et modernité

L’essai Le Nouveau-Sillery. Histoire-Architecture-Nature se lit comme une longue promenade. Nicole Dorion-Poussard y guide le lecteur au cœur de ce quartier de Québec niché le long de la falaise qui borde le Saint-Laurent, à l’ouest du Cap-Diamant. Entre héritage et modernité, l’historienne porte son regard sur ce territoire qui s’est construit autour du commerce du bois et des grands domaines jardiniers. Elle en retrace les transformations, heureuses ou non, en évoquant ses mouvements immobiliers, ses projets d’art public et l’évolution de ses espaces naturels. Généreusement illustré et fort accessible, cet ouvrage se veut une réflexion sur le développement en milieu urbain et sur l’impérative sauvegarde des espaces verts.

Éditions GID, 2023, 212 pages, 39,95 $

 

Le secret est dans le fromage

Le Bleu d’Élizabeth, vous connaissez ? C’est l’un des réputés fromages fabriqués par la Fromagerie du Presbytère de Sainte-Élizabeth-de-Warwick. Tous sont issus de la production laitière de la ferme Louis d’Or située en face. Cette entreprise agricole portée par cinq générations est fondée en 1868 par un homme débarqué là avec son cheval, sa carriole et 500 $. Dans Un village dans un fromage. Le patrimoine agroalimentaire du Québec en évolution, Suzanne Dion raconte l’étonnante histoire de la ferme et de la fromagerie. Du même coup, elle souligne la force des pionniers qui ont forgé l’agriculture québécoise et soulève les défis actuels de cette dernière.

Septentrion, 2023, 228 pages, 29,95 $

 

Des lieux qui rendent heureux

Ce livre de l’animatrice Catherine Perrin et de l’architecte Pierre Thibault est construit autour de balades inspirantes. Durant un an, la première a visité en compagnie du second divers espaces, publics et privés, qu’il a conçus. Habiter en beauté. Ces lieux qui nous font du bien reprend leurs dialogues, tenus en cours de promenade. S’y ajoutent les propos échangés avec des gens rencontrés sur place. Parmi les sujets explorés : nature, lumière, décroissance et bien commun. L’idée ? Se laisser imprégner d’ambiances harmonieuses et y découvrir des pistes pour faire de nos habitats des milieux de vie qui contribuent au mieux-être.

Éditions La Presse, 2023, 272 pages, 29,95$

 

Des musiciens à découvrir

Ils n’ont pas figuré au sommet du Billboard et ne battent pas de records de téléchargements sur iTunes. Et pourtant, ils ont marqué l’histoire ! On les découvre dans Les musiciens militaires de la Nouvelle-France. L’ethnologue et instrumentiste Jean-François Plante y expose de manière exhaustive l’univers de ces joueurs de tambour, fifre, hautbois et trompette, seuls musiciens rémunérés à cette époque. Ces artistes méconnus occupaient une place essentielle, puisque la musique accompagnait toutes les pratiques sociales de l’Ancien Régime. Un métier et un héritage qui gagnent à être connus. 

Presses de l’Université Laval, 2023, 406 pages, 59$

 

Faire l’amour et pas la guerre

Nos ancêtres, les premiers hippies s’appuie sur une prémisse originale. En établissant un rapprochement entre les valeurs autochtones et la contreculture des années 1960, Gabrielle Lebeau revisite l’histoire du Québec. Son essai se construit à partir de nombreux textes autobiographiques rédigés par des explorateurs de jadis. L’auteure y plonge pour revenir sur les rencontres d’alors entre Européens et membres des Premiers Peuples. Les partages culturels issus de ces échanges ont tissé la société québécoise, la rendant indissociable de l’héritage autochtone. L’ouvrage s’inscrit dans une démarche de réconciliation, puisqu’il propose une revalorisation de cet héritage pour inspirer une identité québécoise renouvelée.

Éditions Sylvain Harvey, 2023, 230 pages, 29,95 $

 

Réfléchir au futur des villes

Dans le Québec actuel, quatre personnes sur cinq habitent en milieu urbain. De cet état de fait découlent une foule d’enjeux d’actualité, de l’accès au logement à la sauvegarde du patrimoine en passant par la mobilité durable et la protection de l’environnement. Ces thèmes et bien d’autres sont au cœur du livre Un Québec urbain en mutation. En remontant l’histoire de l’urbanisation depuis l’établissement de la colonie jusqu’à aujourd’hui, l’historien Gérard Beaudet pose un regard critique et lucide sur certaines dérives survenues au fil des ans et suggère des solutions novatrices pour la suite des choses. 

Éditions MultiMondes, 2023, 264 pages, 27,95$

 

Des joyaux naturels dévoilés

Il y a 50 ans, l’Assemblée nationale adoptait la Loi sur les réserves écologiques pour préserver des parties du territoire québécois à leur état naturel. La majorité de ces aires protégées ne sont pas accessibles au public. C’est le privilège d’en découvrir la faune et la flore uniques qu’offre le biologiste Gildo Lavoie avec Les réserves écologiques du Québec  écrins d’un patrimoine méconnu. Aux informations rigoureuses qui érigent ces milieux en outils de connaissance essentiels à la recherche et à l’éducation se mêlent les magnifiques photos de Christian Savard. Celles-ci permettent de capter en un coup d’œil toute la beauté de ces précieux espaces.

Éditions MultiMondes, 2023, 400 pages, 44,95$

 

Raconte-moi Saint-Hyacinthe

En 1998, le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe soulignait les 250 ans de cette ville de la Montérégie en publiant un ouvrage très fouillé qui remonte le fil de son existence. L’organisme récidive 25 ans plus tard. Il fait paraître Saint-Hyacinthe, 1748-2023 pour souligner les 275 ans de la municipalité. Il s’agit d’une réédition du précédent ouvrage, auquel s’ajoute un chapitre de plusieurs dizaines de pages. On y brosse un portrait actualisé des Maskoutains et on y relate une série d’événements qui ont marqué le dernier quart de siècle. Parmi ceux-ci, l’élection de la première femme députée provinciale et l’incontournable crise du verglas.

Éditions Septentrion, 2023, 480 pages, 39,95$

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et transport

Printemps 2024 • Numéro 180

Inventorier le patrimoine bâti québécois

Article suivant