RETOUR

Cette publicité témoigne de l'évolution de la bouteille de bière commercialisée par la compagnie O'Keefe sur un siècle.

Cette publicité témoigne de l'évolution de la bouteille de bière commercialisée par la compagnie O'Keefe sur un siècle. | Source : Sylvain Daignault

Passion en bouteille

Il a réuni une collection de 4000 objets liés à la bière, en plus d’être l’auteur de quelques livres sur le sujet. Sylvain Daignault étanche sa soif pour l’histoire en remontant le fil doux-amer de l’industrie brassicole.

 À sa première gorgée de « fond de bière », prise en cachette à 14 ans, Sylvain Daignault n’est pas séduit. L’heureuse découverte vient un an plus tard, en goûtant une blanche de Bruges, achetée à la Société des alcools du Québec. « Les yeux m’ont roulé par en arrière ! » se rappelle-t-il.

Attiré par les multiples facettes du monde brassicole, il commence sa collection au tournant des années 1980, à 19 ans. Les brasseries commerciales troquent alors leurs bouteilles stubby, petites et larges, pour des bouteilles « à long cou ». Il faut s’harmoniser avec le marché américain, au grand dam des taverniers d’ici qui doivent réaménager les tablettes de leurs réfrigérateurs.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et alcool. Boire du pays

Été 2021 • Numéro 169

connectez-vous pour lire l’article

Ajoutez au panier

085$ Lire l'article