RETOUR

Photo: SDC Plaza St-Hubert

Plaza Saint-Hubert. Le dilemme de la marquise

Depuis quelques années, la marquise de la Plaza Saint-Hubert soulève un débat : doit-on l’enlever ou la conserver ? Avant de trancher, la Société de développement commercial qui promeut cette artère montréalaise a opté pour la consultation. Un exercice qui a permis de confirmer la valeur identitaire de cette structure typique d’une époque révolue.

Photo: SDC Plaza St-Hubert

Au souvenir de Tony Parente, un marchand de chaussures installé rue Saint-Hubert depuis 1964, c’est le gouvernement de Robert Bourassa qui a présenté un premier projet de marquise en 1975. À l’instar du Mail Saint-Roch, à Québec, on voulait doter la Plaza Saint-Hubert d’une structure de verre, à température contrôlée, qui recouvrirait les trottoirs et la chaussée. Élu l’année suivante, le Parti québécois ne donnera suite au projet qu’en 1983, en proposant une marquise qui protège uniquement les trottoirs. La structure actuelle est construite l’année suivante.

Pour lire la suite, commandez le numéro en cliquant ici.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et béton. Sortir du moule

Automne 2014 • Numéro 142

Le béton comme mission

Article suivant