RETOUR

Julie Martin

Renaissance d'un potager

Classé en 1991, restauré en 1997 et ouvert au public en été, le site patrimonial du Domaine Fraser anime le cœur du Vieux-Rivière-du-Loup. À la fin des années 1990, des études archéologiques, historiques, ethnographiques et archéobotaniques ont permis de retracer l’évolution du domaine et de ses bâtiments. On a ainsi découvert que lorsque la famille Fraser habitait le manoir, construit dès 1829, elle entretenait un jardin du côté ouest. Celui-ci se divisait en trois sections : un jardin floral, un jardin potager et un verger. Les études mentionnent la présence de pommiers, de pruniers et de cerisiers. Sur le terrain poussent encore plusieurs arbres fruitiers, dont deux pommiers d’origine (l’un de variété Duchesse).

Pour lire la suite, abonnez-vous en cliquant ici.

Cet article est disponible dans :

Plantes et jardins d'antan. Cultiver ses racines

Été 2014 • Numéro 141

Bretagne. Le patrimoine dans le coup

Article suivant