RETOUR

Photo: Normand Vigeant

Un legs fragile

Si les changements climatiques menacent des bâtiments, des sites et des paysages, ils mettent également en péril certains héritages liés à l’hiver, comme les ponts de glace. Traversée d’une rive à l’autre du temps.

Forgés par la nature, superbes témoins de notre adaptation à l’hiver, les ponts de glace ont marqué le paysage québécois depuis le Régime français jusqu’à aujourd’hui. Mais les bouleversements du climat auront-ils finalement raison de ces derniers?

Avant l’arrivée des voitures et des infrastructures nécessaires à leur usage, nos déplacements n’étaient envisageables qu’en nous adaptant à notre environnement. La carriole l’été puis, la «sleigh» l’hiver, ou encore l’autoneige, nous permettaient de franchir les distances. Non pas en combattant notre réalité géographique et climatique, mais en nous y conformant de la façon la plus efficace possible.

Pour lire le texte, commandez le magazine en cliquant ici.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et changements climatiques. Contre temps et marées

Printemps 2018 • Numéro 156

Tenir tête au temps

Article suivant