RETOUR

Décor peint de la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, à Montréal

Décor peint de la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, à Montréal | Photo : Gina Garcia

Une retouche de discrétion

Les peintures intérieures réalisées il y a 150 ans par Napoléon Bourassa dans la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, à Montréal, ont retrouvé leur éclat. Et leur restauration s’est déroulée sans même perturber les fidèles.

Vous déambulez sur la rue Sainte-Catherine, dans le Quartier latin à Montréal. Parmi les pavillons modernes de l’Université du Québec à Montréal, vous apercevez soudain un vestige du passé. C’est la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, construite entre 1873 et 1875 par les Prêtres de Saint-Sulpice. Son architecture d’inspiration romano-byzantine présente une façade en pierre calcaire grise et blanche.

L’église est aussi surmontée d’un dôme recouvert de tôle au motif d’écailles de poisson. Elle a été dessinée par le célèbre artiste Napoléon Bourassa, qui en parlait comme de son bijou bien-aimé. Il l’a conçue « en vue du décor », en référence aux peintures murales qui ornent son intérieur, dont il est également l’auteur. Ces œuvres, créées entre 1875 et 1882, sont porteuses d’une riche histoire.

Cet article est disponible dans :

Patrimoine et alcool. Boire du pays

Été 2021 • Numéro 169

connectez-vous pour lire l’article

Ajoutez au panier

085$ Lire l'article